Festival de Robotique FIRST : Une première pour Sherbrooke

Festival de Robotique FIRST : Une première pour Sherbrooke 

Festival de Robotique FIRST : Une première pour Sherbrooke

L’édition 2020 du Festival de Robotique FIRST a eu lieu au Centre sportif de l’Université de Sherbrooke du 4 au 7 mars. L’événement qui se déroule à Montréal depuis déjà quelques années tenait sa première édition à Sherbrooke.

Pour coordonner un événement d’une telle ampleur, un comité local formé de professeurs, d’employés et d’étudiants de l’Université de Sherbrooke prêtait main forte aux responsables habituels de FIRST Québec. Deux étudiants de Robotique UdeS siégeaient sur ce comité, entre autres pour trouver des bénévoles. Nous avons été agréablement surpris par le nombre d’étudiants et membres du personnel de l’université qui ont choisi de s’impliquer dans la réussite de l’événement.

Toute une ambiance!

Pour ceux qui n’y étaient pas, vous avez certainement manqué une belle ambiance festive. Les gradins étaient remplis de parents fiers, de collègues encourageants et d’un public de tous les âges intéressés par l’événement. La zone de partenaires incluait des kiosques de réalité virtuelle (CAE), d’entreprises québécoises (Hydro-Québec, BRP), un drone d’Hydro-Québec et bien sûr l’Université de Sherbrooke et le groupe de Robot en 100h, représentés par des membres de Robotique UdeS.

On avait même la chance d’y rencontrer les juges et des femmes ingénieures professionnelles et étudiantes pour inspirer les jeunes étudiants et étudiantes du secondaire à poursuivre leurs études dans le domaine des STIM.

Le public pouvait aussi visiter les puits aménagés par chaque équipe pour réparer et améliorer leur robot pendant et entre les joutes. Il n’y avait certainement pas de quoi s’ennuyer!

La compétition

29 équipes provenant de partout au Québec, d’Ontario, des États-Unis, et même de la Turquie, du Brésil et du Mexique ont pris part à la compétition. Les équipes, formées de jeunes de moins de 18 ans mentorés par des professeurs, des étudiants universitaires, des professionnels et des parents travaillaient à la conception et la construction de leur robot depuis le mois de janvier.

La première journée du festival est consacrée à des matchs de pratique pour permettre aux équipes de se familiariser avec le terrain et de rencontrer les autres équipes, qui seront à la fois leurs adversaires et leurs alliés. En effet, les matchs de qualification opposent deux alliances de trois équipes formées aléatoirement. Les équipes d’une même alliance récoltent des points pour une victoire et pour certaines actions spécifiques au cours de la partie.

Après les qualifications, huit alliances sont formées pour la finale, au choix des équipes se retrouvant au sommet du classement. Les dernières parties sont donc jouées comme tout autre tournoi sportif, les gagnants avancent vers la finale.

Cette année, l’alliance gagnante du festival de Sherbrooke était composée de 2 équipes de Sherbrooke en plus d’une équipe de Montréal. Évolution 2626 du Séminaire de Sherbrooke et Hyperion 3360 de La Montée (Le Ber) font partie des 6 équipes qui représentent fièrement l’Estrie depuis quelques années au festival régional de Montréal.

Malheureusement, la situation mondiale de la COVID-19 a forcé l’annulation de tous les festivals de robotique FIRST à travers le monde y compris le festival régional de Montréal qui devait avoir lieu en avril. Les équipes s’étant qualifiées pour les finales mondiales aux États-Unis n’auront pas non plus la chance d’y aller.

Somme toute, on peut dire que l’évènement du festival de robotique FIRST à l’Université de Sherbrooke fut une réussite! Merci à tous ceux qui ont participé de près ou de loin.

Personnellement, je trouve inspirant de voir ce que les jeunes peuvent réaliser avec l’aide de leurs mentors et j’ai hâte de les voir arriver à notre Faculté de Génie dans quelques années!

Nous aimerions remercier tous nos commanditaires, sans qui nos activités ne seraient pas possibles. Nous vous sommes très reconnaissants. Merci de nous permettre de réaliser des projets concrets, d’avoir un impact sur la communauté, et de nous épanouir tout en nous développant personnellement et professionnellement. 

Un merci tout particulier à Merkur grâce à qui nous pouvons redonner davantage a la communauté.

Robot en 100h – Recharge Infinie

Robot en 100h -  
Recharge 
Infinie

Robot en 100h - Recharge Infinie

Cette année a eu lieu la 6e édition de Robot en 100h, une initiative pour aider les jeunes qui participent à la compétition mondiale de robotique FIRST. Les membres de l’équipe Robotique UdeS conçoivent des robots et des mécanismes qui sont capables d’accomplir les tâches de la compétition, et filment des capsules vidéo pour donner des solutions simples, efficaces et testées aux jeunes qui participent à la compétition. C’était une année de nouveautés, avec une deuxième équipe de robot en 100h à l’école Polytechnique de Montréal en plus de l’équipe originale de l’Université de Sherbrooke. C’était également la première fois que l’évènement sherbrookois se réalisait dans le tout nouveau Studio de création de la faculté de génie. Avoir davantage d’outils, d’équipement et d’espace de travail a aidé les étudiants de façon significative

Séance de brainstorming, Studio de Création de l'UdeS

La compétition de robotique First

Chaque année, plusieurs dizaines d’équipes québécoises formées de jeunes entre 14 et 18 ans participent à la compétition mondiale de robotique.  Le défi annuel est dévoilé la première fin de semaine de janvier, et les compétitions régionales commencent au mois de mars. Les étudiants participants ont donc environ 2 mois pour construire leur robot. Même si certaines parties du défi sont semblables d’année en année, p.ex. ramasser et lancer des ballons ou grimper sur des obstacles, les équipes doivent concevoir de nouveaux mécanismes. En 2019, en fin de partie, les robots devaient monter sur une marche, tandis qu’en 2020, les robots devront s’agripper sur une barre à au moins 5’3” de hauteur et monter le robot. Les ballons du nouveau défi sont aussi plus petits que ceux de l’année dernière.  De plus, la règlementation sur la taille des robots peut aussi varier. Pour le défi Recharge Infinie, les robots ne doivent pas dépasser 45 pouces de hauteur, sauf durant la fin de partie. Finalement, les équipes peuvent aussi avoir des points supplémentaires durant le début des parties si les robots peuvent se déplacer et lancer des ballons de façon autonome. Dans le cadre de robot en 100h, en plus des capsules de prototypes, mécanismes et robots, une vidéo d’analyse de jeu et de stratégie est publiée. Cette analyse justifie nos choix lorsqu’on fait la conception du robot. Par exemple, cette année, c’est avec le défi de grimpage à la fin de la partie que les équipes pourront faire le plus de points. Aussi, nous avons construit notre robot pour qu’il soit assez petit pour passer en dessous d’un module, ce qui facilitera les déplacements lors des parties. 

Festival de robotique

La première compétition régionale québécoise de la compétition FIRST s’est déroulée en 2012, à Montréal. En 2019, il y a eu deux festivals de robotique au Québec, la deuxième était dans la ville de Québec. Cette année, il y aura encore deux compétitions, par contre ce sera à Montréal et à Sherbrooke ! Si vous voulez être bénévole ou simplement venir faire un tour pour voir quelques matchs de la compétition, le festival se déroulera au centre sportif de l’Université de Sherbrooke du 4 au 7 mars 2020. 
Validation d'un prototype, Studio de Création de l'UdeS

Pourquoi un robot en 100h?

Originalement, les équipes participantes n’avaient que 6 semaines pour construire leur robot. Considérant que c’est des étudiants du secondaire qui doivent le construire avec l’aide de mentors qui sont soit à l’université ou au travail à temps plein, ce n’est vraiment pas beaucoup de temps. Le but de robot en 100h est donc d’aider les équipes pour qu’ils ne perdent pas de temps durant leur période de construction.  C’est aussi une façon pour les étudiants de faire du travail manuel et de s’améliorer en mécanique et en robotique. Les étudiants qui ont fait un DEC en sciences de la nature au Cégep n’ont pas nécessairement eu la chance de faire beaucoup de projets aussi techniques qu’un robot. C’est donc une opportunité pour s’améliorer avec la machinerie du studio de Création et faire des projets un peu plus pratiques que ce qu’on peut voir durant le début de notre baccalauréat. 

Cette année, nous avons construit notre meilleur robot en 6 ans! En 2 jours, nous avons eu 7000 vues sur YouTube et 4000 vues sur Facebook, en plus de plusieurs commentaires positifs sur les réseaux sociaux. Je suis vraiment fière de mon équipe et j’ai très hâte de refaire l’évènement l’année prochaine. 
+ 0
vues sur notre chaîne YouTube
+ 0
vues sur notre page Facebook

Pour en apprendre plus sur Robot en 100h

Nous aimerions remercier tous nos commanditaires, sans qui nos activités ne seraient pas possibles. Nous vous sommes très reconnaissants. Merci de nous permettre de réaliser des projets concrets, d’avoir un impact sur la communauté, et de nous épanouir tout en nous développant personnellement et professionnellement. 

Un merci tout particulier à Merkur grâce à qui nous pouvons redonner davantage a la communauté.